2 passeports, 2 sac-à-dos

Blog voyage, carnets de voyage, photos et road trip

Instagram Photos

Journée renouvellement de visa Laotien


Nos visas Laotiens expirent dans 2 jours, alors aujourd'hui c'est la journée renouvellement de visa à Thakhek. Selon le Lonely Planet, il y a des postes frontaliers de chaque cotés du Mékong et un bateau fait la navette entre la Thailande et le Laos. Parfait, rien de compliqué! On prend un Tuk-Tuk à partir du Guesthouse pour nous rendre au douane Laotienne bien motivé à régler tout ça dans l'avant midi.

Évidemment, aucune inscription en anglais sur place et on se retrouve encore une fois confronté aux difficultés des langues…Pas grave, on à l'habitude! On finit par trouver une dame qui parle anglais et nous informe que ce poste de douane ne sert pas les "Falangs". Voilà pourquoi tout est en Lao/Thai… 

C'est là qu'on réalise vraiment que de se promener dans un pays étranger avec un Lonely Planet vieux de 6 ans…Bin, ça vaut pas de la marde!!! On a juste envie de le garrocher dans le Mékong le putain de guide!


Il faut aller jusqu'au nouveau pont de l'amitié Lao-Thailandaise…Quel nom de con!(c'est les nerfs, désolé). Le pont est situé à 13 km au Nord de Thakhek. On oublie donc le projet de régler les formalités avant midi. Il faut maintenant trouver un autre Tuk-Tuk pour s'y rendre et croyez nous, les chauffeurs savent très bien ce qui se passe ici. Notre première recherche de prix est complément folle…On est baisé quoi! On va pas payer 5 fois la course, croyez-nous! Après un bon 15 minutes de négociation, je crois qu'un chauffeur a pitié de nous et il accepte de nous amener aller-retour pour moins que la somme aller des autres petits comiques. Notre chauffeur est vraiment relax, il parle anglais et semble éduqué. Un vrai gentleman!

On arrive au douane quinze minutes avant midi ce qui n'est pas trop "top". On connait les fonctionnaires sur les heures de lunch au Canada alors on s'attend à passer un bon moment ici.  On avertit notre chauffeur qu'on a besoin d'une bonne heure avant de repartir, ce qui ne semble pas le déranger, il est relax notre "driver", on vous l'avais dit! Du côté Lao, le passage des douanes est à notre grande surprise relativement rapide. Durant cette étape, on a réalisé à quel point certains Vietnamiens/Laotiens n'ont aucune notion des files d'attentes. On est au douane dans un endroit que nous croyons sérieux et protocolaire, mais ici pas de notion d'espace personnelle.

Passeport remis en position soldat, des gens qui me collent au cul, qui me devancent sans cesse pour parler ou demander des trucs au douanier…Constat intéressant, ici c'est la loi du regard et de celui qui sait ce faire voir et entendre en premier! On avait vu ça dans les marchés, mais au douane c'est plutôt surprenant. On prend un bus qui fait des allers-retours en continue entre les deux pays pour 10 000 kips. Arrivé de l'autre côté du pont c'est l'heure du repas, alors tout est fermé jusqu'à 13h30. On dira mauvaise planification ou plutôt mauvais plan de match…

Je vais alors me chercher un café et c'est là que ça devient le "fun". On fait la connaissance d'un joyeux groupe de Vietnamiens qui nous invitent à leurs table. Ils sont tous jeunes professionnels dans la trentaine qui font le trajet Thailande-Vietnam par affaire. Ils sont très sociables et ont échangent sur différents sujet comme la famille, le travail et nos amours.

Mon ipad fait fureur, ils sont très intéressés par les technologies. Combien le vends-tu? Pas à vendre désolé…Nous échangeons même nos comptes Facebook. Vers 13h30, on repasse la douane pour retourner en territoire Lao avec nous nouveaux amis. On avait déjà notre billet de bus pour le retour, mais ils nous invitent à monter avec eux dans la boîte d'un pick-up qui passe par là. Pourquoi pas, c'est bien plus amusant qu'une navette!

On a donc fait la traversé du pont à six dans une boîte de camionnette rouillée, les cheveux dans le vent avec un peu d'attitude! (surtout la chemise bleu au cellulaire). L'aventure était bien amusante, mais on réalise qu'on a oublié quelqu'un dans tout ça…Le chauffeur "cool"! Il risque d'être plutôt "hot"quand il va nous voir presque deux heures plus tard. On ne le voit plus, il est partie et avec raison. Un douanier nous informe que quelqu'un nous cherche à l'avant du poste…Il doit vraiment pas être content le messieurs!

Sorry, sorry, we are really sorry for that! We didn't expect it would be that long!

No problem, no problem, doesn't matter. It's ok.

Really sorry, we feel so bad.

Bo pe niang, bo pe niang! (ça dérange pas)

Alors, on lui a donné 150 000 kips pour compenser son temps d'attente. Il ne voulait pas accepter, mais on lui a un peu tordu un bras. Au final, ça coûte cher un renouvellent de visa!!!
Avant de rentrer au guesthouse, on se commande une bonne soupe sur le bord du Mékong, fourmis mortes incluses. Yummy!!!

Commentaires

  1. Le Laos, c'est un peu un rêve brouillé pour moi tu sais.
    J'ai envie d'y aller terriblement, mais d'un autre côté, j'ai peur de ne pas voir les bonnes choses et j'ai peur de la nourriture j'avoue :)..
    La population est extrêmement gentille de ce que je sais... tu confirmes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, les gens sont tellement gentils et généreux! Par contre côté bouffe, c'est pas une force…overdose de "sticky rice" assurée!

      Supprimer
  2. Hé bien quel périple ! Je note donc le lieu de renouvellement des visas, sait on jamais :)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

back to top