Luang Prabang est l'ancienne capitale du Laos et la première 'grande ville' que nous visitons depuis notre arrivée. Ça grouille. Y'a BEAUCOUP (trop?) de touristes, de restos, de bars, de guest houses, de tuks-tuks qui demandent des prix exhorbitants.

En fait, l'abondance des étrangers et l'architecture très 'coloniale française' de la ville nous font presqu'oublier que nous sommes au Laos.

Première impression: pas convaincus.

30 minutes de marche plus tard (parce que 10 000 kips (1,25$) par personne pour un trajet de 1,5km n'a vraiment pas de sens) nous trouvons le 'Jaliya Guesthouse' où pour 70 000 kips (9,75$) on a droit à une chambre propre (à défaut d'être confortable) avec eau chaude et un joli petit jardin à l'arrière.

On quitte l'hôtel et on rejoint Tilo à l'Utopia, un bar branché dans le quartier touristique où la jeune clientèle, la musique trop forte (Bob Marley) et les lumières colorés nous déstabilisent.

Deuxième impression: on s'en va?

On mange ensuite dans un resto recommandé avec vue sur la rivière (euh...c'est parce qu'il fait noir?!?). La nourriture TRÈS ordinaire et le prix TRÈS élevé (200 000 kips donc 30,00$ pour 2, hors de prix quand on sait qu'on mange de l'excellente bouffe à 2$ dans la rue!!) finissent par nous décourager. Sans compter l'impossible (dans les sens de TRÈS instable) pont en bambou qu'on doit traverser pour y aller…

Troisième impression:.....

Notre première nuit n'arrange rien: le lit est épouvantable avec ses ressorts douloureux, et notre chambre, qui donne sur la rue (celle d'Ellen est dans le jardin et Tilo dort au centre-ville) nous place aux premières loges pour le chantier qui se trouve en face et qui se met en branle dès 6h le matin!

Il n'en faut pas plus pour que Nadia craque et qu'elle fonde en larmes: elle veut rentrer, Montréal semble bien loin, sa famille et ses amis lui manquent soudainement trop dans cet environnement 'hostile' (oui oui! HOSTILE! Ceux qui me connaissent (parce que c'est moi qui narre présentement) ne seront pas surpris que j'emploie cet extrême...)

Je veux mon Papa et ma soeur. Ma maison. Mon lit. Mon patron-adoré. Ma Poule. Ma demie-belle-soeur. Mes neveux et nièces. Mes voisins, Tio et Tia, mon Oncle Mourtaza et ma tante Linda. Ma perruche même. De la neige. De la poutine.

On appelle ça avoir le mal du pays....et ça arrive.

Heureusement il y a Alexandre.....

Publier un commentaire

Découverte

4x4 à faire au Costa Rica activité adresses Air Asia Alajuela Allemagne Angkor Antibes arnaque Attapeu avion Bahia Drake Bahia Salinas bamboo train Ban Lung bangkok Bateau Berlin bicyclette Bike bon plan bouffe bowling bungalow bus Cambodge chiang mai Chiang Rai Chinatown Chlong Chute colonial conseils cooking class Corcovado Costa Rica Côte d'Azur cours de cuisine cuisine thai Dominical drink ecothemales équipement foodie France frontière grotte Guanacaste guesthouse hébergemement hébergements hébergements costa rica hébergements thailande Ho Chi Minh homestay hot spring hôtel huay xai in the bag incontournables insectes Italie itinéraire Itinéraire Costa Rica Itinéraire Thailande jungle kampot kayak Kep Killing Fields ko Paen Koh Lanta Koh Pdao Koh Tonsay Koh Trong kompong cham Kompong Luong Kong Lor kratie La Cruz La Fortuna Laos Liberia Los Planes Luang NamTha Luang Prabang marché Marché de Noël mardi photo matériel mer métier Monteverde Nakhon Phanom Nam Hue nam ou nature Nicoya Nong Khiaw nouvel an O'Svay où dormir Pa-Am Pai passeport paysage Pêche Phnom Penh Phonsavan Photo photographie plage Plaine des Jarres Playa Samara portrait préparatifs Pursat Quepos randonnée relax rencontre repos réservation Rincon de la Vieja road trip roadtrip S-21 Saisettha Salavan Samara San Pedrillo scooter sekong Sen Monorom Sepon Siem Pang Siem Reap Sierpe slider street Stung Treng Tad Lo Tad Saulin temple temples Thailande Thakhek top 10 Toumlan train transport trek tubing uxo Vang Vieng vélo Ventimiglia Vientiane Villa Kunterbunt village ville vino de coyol visa Volcan voyage vtt waterfall

Instagram