2 passeports, 2 sac-à-dos

Blog voyage, carnets de voyage, photos et road trip

Instagram Photos

Tat Kuang Si, Waterfall. Luang Prabang part III

Aujourd'hui notre quatuor a décidé d'aller explorer les fameuses chutes Tat Kuang Si situées à 30km de Luang Prabang. Plusieurs tours organisés et tuk-tuks offrent des forfaits pour s'y rendre mais on préfère louer de petites motos semi-automatiques et y aller par nous-même. Si on veut s'arrêter pour prendre des photos où boire une verre dans un baan (village) on pourra.

On petit-déjeune dans un stand à côté du Jilaya Guesthouse: une dame y prépare des crêpes de riz, avec ou sans oeufs, remplies d'herbes, de viande, d'ail grillé et arrosées de sauce soya et d'arachide. Ça doit être bon puisque les locaux y affluent sans arrêt tous les matins!

On s'y essaie et, comme de fait, c'est délicieux!

Direction la Waterfall. Le 8 mars est la journée internationale de la femme, et c'est un jour de congé férié chez les Laotiens (nous devrions prendre exemple d'ailleurs!) L'endroit, habituellement envahi par les touristes est aujourd'hui plein, plein, plein de Laotiens venus en pique-nique et l'ambiance est festive!

Quand à la chute....une image vaut mille mots dit-on? En voici plusieurs…

Magique non?

Vous remarquerez que les femmes laotiennes, très pudiques ne portent pas de maillots de bain. Même les petites filles se baignent toujours toutes habillées. C'est aussi pour se protéger du soleil, la pâleur de peau étant un important critère de beauté en Asie. Ellen et Nadia portent habituellement des sarongs mais ici les gens sont habitués aux touristes et aux bikinis.

L'escalade au sommet de la chute est possible mais ardu (très ardu même) et n'en vaut définitivement pas la peine.

Après cette magnifique journée nous rentrons à Luang Prabang le coeur un peu lourd pour aller déposer Ellen au terminal d'autobus: devant rentrer à Münich le 15 mars, elle se rend plus tôt que nous à Vientiane pour profiter du sud du pays avant son départ.

Après presque 2 semaines à voyager ensemble, c'est difficile de se dire au revoir et l'émotion est au rendez-vous pour nous quatre. Une amitié sincère et profonde s'est installée, il ne peut en être autrement après avoir vécu 2 semaines dans une telle proximité, à manger, dormir, voyager, faire nos choix et prendre nos décisions tous ensemble. Nous sommes de la même génération et avions la même mentalité, recherchions les mêmes choses, et une superbe complicité s'est spontanément installée! Comme si on se connaissait depuis toujours, chose assez rares pour 4 étrangers!

On se dit donc à très très bientôt, en Allemagne ou au Québec!




Commentaires

  1. Oui avec la Tokina 11-16mm, un filtre polarisant et un trépied gorilapodz de Joby.

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

back to top