2 passeports, 2 sac-à-dos

Blog voyage, carnets de voyage, photos et road trip

Instagram Photos

Croissant Français et bus pour Thakhek

Départ de Vientiane pour continuer notre aventure en prenant la route direction Thakhek. On commence par prendre un tuk-tuk qui nous amènera au Banneton, un café typiquement français où l'on trouve les meilleurs croissants du Laos. Avec du beurre S.V.P!. Le café latte y est assez solide. Un classique à Vientiane.

Notre pick-up pour le bus station est prévu devant le Banneton et nous ramasse avec un bon retard, mais arrive juste avant que la panique s'installe…C'est le Lao style!!!

On est vite "dompé" à la station de bus où l'on se sent un peu, pas mal perdu…Il y a des dizaines de bus et il faut trouver le notre. On oublie ici les écritures sur les devantures, il y a un peu trop de courbe dans les lettres! Bref, on comprend rien! Nous voyant sûrement égaré, une gentille dame vient s'adresser à nous en anglais pour nous diriger. Notre bus, c'est finalement celui avec le chauffeur le plus "cool" et décontracté de tout le Laos. Photo à l'appuie!


On a droit à un grand bus confortable avec des Laotiens et encore des clips Lao-Thai pop sur les écrans. On y prend goût à l'usure!

Le trajet est comme les autres depuis notre arrivé au pays: Beaucoup d'arrêts, bus bien rempli, drôle de pause pipi et une bonne soupe dans une halte à mi-chemin. Le point marquant est arrivé lorsqu'un homme est embarqué avec un énorme rat enragé attaché à une laisse. Pas certain que c'était un rat, mais c'était méchant, méchant, méchant! Le plus drôle, a été lorsque que trois hommes ont mis la bête dans un sac pour la foutre à la soute à bagage. Ils y ont presque tous perdus quelques doigts…Elle est mieux de ne pas pisser sur nos sac-à-dos parce que je l'embroche la pauvre!

On arrive à ThaKhek en début d'après-midi et on opte pour le choix du Lonely Planet, soit le Tha Khaek Travel Lodge. Très belle endroit avec des chambres vraiment pas chères (3 à 12$ US). L'ambience y est très "backpack" avec cette cour intérieure où les gens discutent. Il y a même un feu au centre la nuit venue. Ici, les gens ne parlent que d'une chose: LA Boucle. Livre d'or sur les expériences de plusieurs voyageurs et location de scooter sur place.

On relax sur le balcon et on entend soudainement  une voix connue: Mais oui, c'est bien notre spécimen Français rencontré lors du Tubing à Vang Vieng.

Hey hey! Comment vas-tu Mr. Elias Ben Amar? Tu ne t'es pas trop ennuyé des tes deux Québécois de service!

À suivre…
     

Commentaires

  1. Alors là, je constate que les bus laotiens ont eu droit à un sérieux upgrade ! Je n'avais pour ainsi dire eu droit qu'à des carcasses d'un autre âge en 2000 ! Ça avait un côté folklo, mais pas super confortable ;-)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

back to top