2 passeports, 2 sac-à-dos

Blog voyage, carnets de voyage, photos et road trip

Instagram Photos

Just "chilling" à Thakhek

Notre mission du jour est de trouver un trek dans la région. On a deux choix pour le booking: Green Discovery ou le centre d'information touristique. On opte pour la deuxième option puisque tout est géré localement. Sur place, on s'informe sur les possibilités de trek pour finalement s'inscrire à celui sur deux jours avec un "homestay" dans la réserve protégée de Phou Hin Poun pour 380 000 Kips. Un français nommé Christian rencontré sur place sera de l'aventure, ce qui fait un petit groupe de trois personnes.

Durant la journée, on en profite pour faire une très grande marche dans la vieille ville près du Mékong. L'architecture coloniale est encore bien présente avec tous ces bâtiments d'influences françaises. On apprend plus tard que c'est plutôt des anciens bâtiments franco-chinois.

On passe devant une école et prenons le temps de déguster une glace dans une crèmerie Lao bien colorée.  Visite au marché Talat Lak Sawng pour l'achat de fruits pour notre déjeuner du lendemain. C'est maintenant  notre routine de se gaver de mangoustans et de litchis chinois au levé. Les mangoustans c'est trop bon, sûrement le meilleur fruit d'Asie!

Ici, on trouve de tout en passant par des ustensiles, des vêtements, des bijoux d'or aux viandes rouges bien saignantes. Quelques clichés de la rue principale près du Tha Khaek Travel Lodge qui sert de corridor entre la Thaïlande, Laos et le Vietnam. Il y a même un scène digne d'un western spaghetti de Sergio Leone. Qui a gagné le duel…? De retour au guesthouse, on croise notre français de service, Elias Ben Amar qui est accompagné d'une lettonne, Sandija Martinsone… et d'un journaliste espagnol.

C'est parti pour une soirée grillade à la place de la fontaine, un endroit parfait pour manger avec des locaux. Poisson, poulet, saucisse, salade et Beerlao sont au menu. On s'installe sur une table le long du fleuve et on partage le tout en discutant avec nos nouveaux amis. Avant de partir, il ne faut pas oublier d'essayer les délicieux beignets frits servis sur place.

On vous avait déjà dit qu'il était vraiment difficile de trouver un Tuk-Tuk ici, surtout la nuit tombée. À l'aller nous avons demandé à notre chauffeur de revenir nous chercher à 22h00 au même endroit. Et bien…Il n'est jamais revenu notre chauffeur! On a peut-être négocié trop fort la première course, alors il c'est dit qu'ont auraient sûrement  notre leçon en nous laissant à plat. En fait, c'est Elias le féroce négociateur. Merci, Mr. Ben Amar! Après une trentaine de minutes et s'être presque fait mordre les mollets pas des chiens enragés, on intercepte un Tuk-Tuk qui dépose un couple à un méga mariage. On a le temps d'observer quelques minutes ce party et on confirme qu'un mariage Laotien ça l'air vraiment "cool". Une autre petite bière avant le lit car demain on a un trek. Pick-up à 8h00. Bonne nuit!

Commentaires

  1. Bonjour,

    Je découvre votre blog à l'instant et vous êtes déjà sur la route:)
    Vos photos sont magnifiques et cela me donne envie d'y être car je ne connais pas ce coin du Laos :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SAlut!

      Non, pas sur la route encore. On est au Canada et on met le blog à jour…beaucoup de retard et je dois tout rattraper avant d'arriver au Cambodge;)

      Thakhek c'est surprenant comme ville. On passait pas y passer 6 jours…

      Toi comment vont tes préparatifs ?

      Supprimer

Publier un commentaire

back to top