36 heures de vol et de transit et 12h de décalage horaire plus tard, nous arrivons ENFIN à destination. Phnom Penh. Le Cambodge. Impossible de se faire une première impression tandis que nous somnolons, épuisés, dans le taxi qui nous mène à l'hôtel.

En résumé nous avons fait Montréal-Doha (12h de vol sur les ailes de Qatar, petite parenthèse pour préciser que nous avons quitté PET avec 1 heure et 1/4 de retard car il a fallu "déglacer" les ailes de l'appareil avant de décoller d'une piste enneigée...toujours rassurant. Heureusement le pilote a pu rattraper son retard en cours de route, et même nous faire arriver avec 1h d'avance!) Les passagers sont surtout d'origine Indienne se rendant à Doha pour y prendre une correspondance sur l'Inde. Nous flottons donc dans des effluves familières de cumin, de curcuma et de paprika, des conversations trop fortes en Hindi et des bagages à main trop gros et trop lourds que les agentes de bord ont du mal à placer. Ne voyez dans ces remarques aucune connotation péjorative. Au contraire. Zahra étant d'origine Indienne, nous considérons que cela fait partie des charmes de sa culture. Notre voisin est un Sikh de ville Lasalle avec qui nous avons d'agréables conversations tout au long du vol.

2 heures de transit à l'aéroport de Doha, le temps de constater que bien des femmes sont voilées mais pas brimées. Que de nombreux espaces sont réservés à la prière et nous avons même le privilège d'assister, au coucher du soleil, à la prière de fidèles qui se recueillent paisiblement, tournés vers la Mecque, dans l'aire d'attente pour le vol juste avant d'embarquer pour Bangkok.

Un autre 7h plus tard nous arrivons à l'aéroport International de Suvarnabhumi, maintenant familier puisque c'est notre 3ième passage dans la capitale Thaïlandaise. Malheureusement cette fois nous n'y séjournerons pas car les troubles politiques et les nombreuses manifestations qui agitent Bangkok rendent la Ville un peu moins sécuritaire. Les formalités rapidement expédiées (pas besoin de visa pour un séjour de moins de 30 jours en Thailande), on se dirige rapidement vers la sortie 3, ou une navette gratuite mène les passagers à l'aéroport de Don Muang toutes les demies-heures.

Et nous attendons. Encore. Oui vous, lecteurs, vous trouvez que ça s'étire alors imaginez-nous, qui avons quitté Montréal depuis ce qui nous semble des siècles!!!! Affamés, on se tape un "instant noodle"....Fallait bien venir en Asie, contrée des nouilles fraîches et du riz, pour se taper une soupe instantanée!! Mais à l'intérieur de l'aéroport qui semble tirer fierté de son Américanisation entre les cafés, le McDo, le Subway, le Burger King, c'est ce qui se rapproche le plus de l'authentique. Il s'agit d'ailleurs d'un snack très couru parmis les Thaïs et les Laotiens. Les Khmers aussi apparemment.
5 heures plus tard, on embarque sur notre vol d'Air Asia qui nous dépose à Phnom Penh en 1h et 1\2. Une fois là-bas on s'occupe des visas, émis sur place. On passe les douanes et on prend un taxi vers l'hôtel.

Le "Little Garden" est un charmant petit hôtel-boutique de 10 chambres. L'endroit est décorée de petites touches coloniales, de tableaux et de meubles d'artistes locaux. Il y a des plantes, des fleurs et des poissons partout. Pour 45$ US la nuit (on gruge notre budget journalier de 50$/jour mais c'est que pour 1 nuit....) vous aurez une chambre standard, l'accès à la piscine et un copieux petit-déjeuner. Mais quelle agréable surprise de voir que nous avons été "up-gradés" à la plus belle chambre de l'hôtel! Située sur le toit, avec un magnifique balcon-terrasse. 

Après avoir rapidement soupé d'un fried-rice au resto de l'hôtel qui ferme à 21h, s'être douchés à l'eau chaude (on aura pas droit à ça souvent!), on s'endort dans le grand lit de notre grande chambre...
C'est le chant des oiseaux qui nous réveille après une bonne nuit réparatrice. Réservation via le manager de l'hôtel de 2 places pour un bus local qui nous mènera à Kampot pour 7,50$ US chacun, nous prenons le reste de la journée pour se reposer aux abords de la piscine. On relaxe. On récupère. Zahra tricote. Lis. Alexandre nage. La vie est dure….

Un tuk-tuk, ici appelé "remork" puisqu'il s'agit d'une petite remorque accrochée à l'arrière d'une moto, nous emmène à la station de bus pour 3$ US. 

La station de bus de Sorya ressemble à toutes les stations de bus d'Asie visitées jusqu'à présent. Poussièreuse. Cahotique. Pleine de bus, en partance ou arrivant de Thaïlande ou du Vietnam. De tableaux d'horaires peu fiables et incompréhensibles. Notre trajet devait durer 4h mais c'était sans compter le facteur "Asie": les lents départs, la construction partout en ville qui ralentit la circulation, les arrêts d'une demie-heure sans explications, des villageois qui embarquent et débarquent constamment, les pauses-pipi ou repas au milieu de nulle-part, ou abondent marchands de soupe et échoppes de fruits ou de grignotines. La musique et les films Thaïs sirupeux. Tout le plaisir des transports locaux. On retrouve notre Asie adorée.

Seule différence avec le Laos, le bus est propre, les sièges en bon état. Et les gens n'y sont pas "empilés". Les transports semblent mieux organisés ici, mais bon. Ce n'est qu'une première impression.
5 heures et demie et un remork négocié à 5$ US plus tard, nous sommes rendus à destination, à la noirceur. On garde les détails pour demain....








(Jours 1-2, 11 et 12 février 2014)

4 commentaires

  1. C'est pas gentil dire du mal de la massala et des bus Lao :)

    bon resume ...jamais pris Qatar airway le billets etait abordable je suppose ...a +

    RépondreEffacer
  2. Oui le billet était un promo! Qatar, nous a un peu déçu. Korean Air c'est mieux:)

    RépondreEffacer
  3. J'ai parcouru d'une traite et avec grand plaisir vos articles sur le Cambodge (j'y pars dans 8 petits jours !).
    Merci beaucoup d'avoir partagé vos expériences, qui plus est de façon aussi agréable tant sur le fond que sur la forme.
    Julie-Anne

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Julie-Anne;) Bien heureux d'avoir pu t'inspirer pour ta prochaine destination. Le Cambodge a été un coup de coeur et le sera pour toi aussi. J'en suis certain!!!! Reviens-nous avec tes impressions.

      À bientôt!

      Effacer

Découverte

4x4 à faire au Costa Rica activité adresses Air Asia Alajuela Allemagne Angkor Antibes arnaque Attapeu avion Bahia Drake Bahia Salinas bamboo train Ban Lung bangkok Bateau Berlin bicyclette Bike bon plan bouffe bowling bungalow bus Cambodge chiang mai Chiang Rai Chinatown Chlong Chute colonial conseils cooking class Corcovado Costa Rica Côte d'Azur cours de cuisine cuisine thai Dominical drink ecothemales équipement foodie France frontière grotte Guanacaste guesthouse hébergemement hébergements hébergements costa rica hébergements thailande Ho Chi Minh homestay hot spring hôtel huay xai in the bag incontournables insectes Italie itinéraire Itinéraire Costa Rica Itinéraire Thailande jungle kampot kayak Kep Killing Fields ko Paen Koh Lanta Koh Pdao Koh Tonsay Koh Trong kompong cham Kompong Luong Kong Lor kratie La Cruz La Fortuna Laos Liberia Los Planes Luang NamTha Luang Prabang marché Marché de Noël mardi photo matériel mer métier Monteverde Nakhon Phanom Nam Hue nam ou nature Nicoya Nong Khiaw nouvel an O'Svay où dormir Pa-Am Pai passeport paysage Pêche Phnom Penh Phonsavan Photo photographie plage Plaine des Jarres Playa Samara portrait préparatifs Pursat Quepos randonnée relax rencontre repos réservation Rincon de la Vieja road trip roadtrip S-21 Saisettha Salavan Samara San Pedrillo scooter sekong Sen Monorom Sepon Siem Pang Siem Reap Sierpe slider street Stung Treng Tad Lo Tad Saulin temple temples Thailande Thakhek top 10 Toumlan train transport trek tubing uxo Vang Vieng vélo Ventimiglia Vientiane Villa Kunterbunt village ville vino de coyol visa Volcan voyage vtt waterfall

Instagram